Première mise en marché

 

La vente

La vente côtière, la vente hauturière, les achats à distance,les ventes exceptionnelles.


Au port de pêche de Lorient, la vente informatisée a remplacé la vente à la voix effectuée par un crieur et les acheteurs du port de pêche de Lorient achètent régulièrement sans avoir le produit sous les yeux. La vente y a gagné en transparence et en loyauté des marchés. Aujourd’hui, la diversité des produits, le nombre d’acheteurs et la logistique mise en place pour la vente sont les points forts de la criée de Keroman.

Il existe deux systèmes de vente à Lorient.

  •  la vente de la pêche fraîche au large, c’est la vente dite « en salle » ou hauturière.
  •  la vente de la pêche côtière, dite vente côtière.

Pour ces deux ventes, il est possible d’acheter à distance.


La vente côtière

Dans l’après-midi, les fileyeurs et les ligneurs, sont les premiers à rentrer au port. Un employé du port pèse systématiquement les produits débarqués et les identifie grâce à une étiquette munie d’un code-barres.

Les informations récoltées (ETPQ) sont pré-saisies et mises en ligne sur Internet et sont donc consultables en temps réel par les acheteurs du port. Lors de la vente, l’agent de saisie scanne les codes-barres et les informations basculent alors sur l’ordinateur de la vente.

De minuit à 4h du matin, c’est au tour des chalutiers de débarquer leur pêche, qu’ils ont pu annoncer en soirée. La saisie (ETPQ) pour la vente se fait alors en direct, l’agent de saisie pouvant enregistrer jusqu’à 600 lots à l’heure.

Avant la vente, les équipes de manutentionnaires constituent les lots au départ du convoyeur. L’ensemble des informations d’identification du lot (ETPQ) est saisi à la borne. Un tirage au sort est effectué la veille au soir pour déterminer l’ordre de passage des bateaux à la vente.

La vente a lieu tous les jours du lundi au samedi dans la criée n°3 et commence à 4h du matin. Environ 180 acheteurs sont agréés pour acheter sous criée : mareyeurs et poissonniers venant de tout le Morbihan, des autres départements bretons et du Grand Ouest. La vente est un système d’enchères descendantes. Sur deux grands écrans, s’affichent le numéro du lot, le producteur (le nom du bateau), l’espèce, la taille, la présentation, la qualité et le poids. Selon les cours du poisson et des crustacés, le responsable de la vente fixe le prix de départ et déclenche l’enchère qui descend centime par centime. Une enchère dure en moyenne moins de dix secondes. Chaque acheteur va pouvoir arrêter les enchères à tout moment en bipant sur une télécommande d’achat personnalisée. Le premier qui utilise sa télécommande remporte le lot.

Après la vente, la facturation et l’encaissement des transactions, ainsi que le versement des sommes dues aux producteurs sont effectués par les services du port. Les paiements aux producteurs sont garantis et les versements s’effectuent tous les deux ou trois jours.

Voir une vidéo de la vente côtière.

 

La vente hauturière

Cette vente est dite « en salle » car elle a effectivement lieu dans une salle où les acheteurs sont assis à une table face aux écrans de vente, le poisson n’étant pas présent.

Elle a lieu à 6 h. L’écran de vente est le même que celui de la vente côtière. Les acheteurs en salle ont d’ailleurs la possibilité d’acheter à la vente côtière lorsque celle-ci n’est pas terminée en même temps qu’à la vente hauturière.

Deux écrans sont donc visibles, avec pour différence une vidéo qui retransmet en direct ce qui passe sur le convoyeur de la criée n°3 sur l’écran de vente côtière. La plupart des produits vendus lors de la vente hauturière ne sont pas encore arrivés au port de Lorient. On parle alors de prévente.

 

 

L'achat à distance

Les acheteurs reliés au réseau de fibres optiques du port de pêche peuvent acheter leur produit en utilisant Intranet pour les deux systèmes de vente.

Cela concerne les mareyeurs lorientais qui suivent sur leur écran d’ordinateur la vente et peuvent participer aux enchères.
Pour la vente hauturière, il est également possible pour les acheteurs de se procurer leur marchandise par Internet.

Les ventes exceptionnelles

En fonction des apports, les employés du port peuvent mettre en place une vente dite exceptionnelle.
Ils utilisent alors un outil appelé « mobiclock », sorte de machine-vélo couplée à un ordinateur.

Ce cadran informatique mobile permet de réaliser la vente à différents endroits en fonction des besoins.

Sur l’écran de cet engin, on retrouve toutes les informations nécessaires à la vente des produits et les acheteurs se présentent à la vente munis de leur télécommande.

 

 

 Voir la vidéo de Lorient Agglomération : "La criée de Lorient, tout pour valoriser le poisson".


Voir le dossier maritime n°3 : La vente en criée : quand le poisson rencontre le marché

 

Suite :

Les organisations de producteurs

Qu'est-ce qu'une organisation de producteurs ? Le rôle des OP lors de la première mise en marché. Lire la suite


Page précédente