A vos agendas !

L'amélioration de la sélectivité à la pêche par l'acoustique sous-marine

Le lundi 18 juin, dans le cadre des "lundis de la mer".

De longue date, les capitaines de pêche cherchent à cibler leurs captures, à des fins de préservation de la ressource et de rentabilité économique. De plus, le contexte réglementaire lié aux objectifs de la Politique commune des pêches incite les armements à développer de nouvelles techniques et méthodes permettant notamment la réduction des rejets.

Grâce aux efforts combinés des instituts de recherche et des industriels, des améliorations significatives ont pu être apportées pour rendre les engins de capture plus « sélectifs ». Cependant les pêcheries au chalut sont en demande de solutions pour franchir un pas supplémentaire vers la sélectivité.
Le développement de stratégies de pêche plus globales fondées sur le choix en amont des espèces apparait indispensable. L’acoustique sous-marine peut jouer là un rôle décisif. Constituant une aide reconnue et historique à bord des navires pour la détection, les systèmes acoustiques ont cependant montré depuis des années leurs limites pour un usage d’analyse qualitative des poissons (le pêcheur ne disposant pas des méthodes et outils de traitement des scientifiques).

Les fruits de nouvelles recherches technologiques en acoustique sous-marine réveillent aujourd’hui l’espoir d’une capacité de discrimination qualitative et quantitative. Une nouvelle génération de « Sonar volumique » à très haute résolution spatiale permet désormais de procéder à des reconnaissances d’espèces, offrant une capacité de « sélectivité acoustique » en temps réel aux capitaines.
Associée à de nouvelles méthodes de déploiement et de gestion de l’engin de capture impliquant une évolution culturelle importante des pratiques, une nette amélioration du ciblage des bancs et des espèces est envisageable comme déjà appliquée par quelques armements.
Cette logique de ciblage, fondée sur une information fiable en amont et sur une stratégie de manœuvre dynamique en aval, peut ainsi constituer une réponse complémentaire et significative aux défis de l’exploitation maitrisée, profitable et durable de la ressource.

Par Christophe CORBIERES, en charge du développement du marché de la pêche pour iXblue (dont le système SeapiX de classification acoustique), Christophe COLLIN, directeur opération de l’Armement Bigouden, et Gregers BAUNGAARD, CEO société MLD, Danemark.

 

Ecouter la conférence.

 

Lundi 18 juin 2018 à 18 h 30 - Entrée libre.
Lieu : station Ifremer de Lorient (8 rue François Toullec).
Renseignements : Maison de la Mer au 02 97 84 87 37

 

Retour
mai 2018